Menu gnral
 
 


GAB72 - Maison des Paysans
16 avenue Georges Auric - 72000 Le Mans

09 67 25 00 22 (Coordination)
02 43 28 00 22 (technique)

email anti-spam


Plan d'accs


 
 
Nos partenaires
 
 
Le GAB 72 est soutenu dans ses actions par :

Le Conseil Rgional des Pays de la Loire



Le Conseil Gnral de la Sarthe



L'ADEME

 
 
Abattoirs : pour une vraie prise en compte de la protection animale, d [86 lectures] 
 
  05/11/2020 11:02 par Ψadmin 
images/rubriques/presse.png
Communiqu de presse
bandeaulogocpab.png

Abattoirs : pour une vraie prise en compte de la protection animale,
des conditions de travail et des territoires

Les 130 millions d'euros du plan de modernisation des abattoirs prvu par le ministre de l'agriculture ne rpondent pas aux nombreuses exigences concrtes et aux attentes des salari.es, des paysan.es et de la socit civile : soutenir dans la relance les outils d’abattage adapts l’levage de demain, tant en matire de conditions de travail, de relocalisation, que de protection animale. C’est une nouvelle occasion manque de faire voluer le secteur de l’abattage.

S’il apparat indispensable que le plan soutienne les abattoirs mobiles et qu’un plancher d'investissement suffisamment
bas permette aux projets de territoire d'en bnficier comme c’est prvu actuellement, cela ne va pas suffire.

Il ressort surtout de ce plan des aides orientes avant tout vers le statu quo. Compte tenu de l’appauvrissement de la France en nombre d’abattoirs (382 abattoirs de boucherie en 2002 contre 250 en 2020), l’effort financier est insuffisant face aux enjeux relever ; par-dessus tout, nous regrettons l'absence de ligne politique claire donne cet nime plan de modernisation des abattoirs. Sans orientation supplmentaire des fonds vers la protection animale, les filires locales
et l’amlioration des conditions de travail des salari.es, ce plan de modernisation ne sera qu'une opportunit offerte ceux qui dominent la filire pour faire financer leurs investissements de routine par l'Etat et renforcer encore leur comptitivit au dtriment des abattoirs de proximit. C'est pourquoi nos organisations proposent :

  • Que seuls soient ligibles ce financement les investissements destins la protection animale, au renforcement du maillage des abattoirs de proximit et l'amlioration des conditions de travail ;
  • Que la cration d'abattoirs fixes de proximit soit aussi accompagne par ce plan de modernisation, afin de relocaliser les outils d'abattage dans les zones o ils font dfaut.


Pour cela, le Ministre peut s’appuyer sur l’avis du Comit national d’thique des abattoirs (CNEAb), publi en fvrier 2019, et sur l’avis du Conseil conomique, social et environnemental adopt en novembre 2019, qui ne sont toujours pas appliqus. L’avis du CNEAb recommandait en effet un
renforcement du maillage territorial en s’appuyant par exemple sur les besoins identifis dans le cadre des projets alimentaires territoriaux lorsqu'ils existent et/ou des capacits locales en nombre d’levage ou d’animaux levs, ou en nombre de vtrinaire prsents 2. Faute d'ambition
satisfaisante sur la transition agricole, le plan de relance doit a minima crer les conditions qui permettent, via un maillage resserr d'abattoirs de proximit respectueux des humains et des animaux, le dploiement d'levages durables en phase avec les attentes de la socit.
La transition des modes d’levage et d’abattage doit tre replace au centre des politiques publiques agricoles.
Il est plus que temps d’orienter les soutiens vers celles et ceux qui feront l’levage de demain !

Contacts presse :
AFAAD, Caroline Brousseaud, prsidente : 01.83.62.21.10
Confdration paysanne, Nicolas Girod, porte-parole national : 06 07 55 29 09
CIWF, Laetitia Dinault, responsable communication et mdias : 06 26 07 55 43
FNAB, Jean-Franois Vincent - secrtaire national Viande : 06 19 90 46 30
FNAF-CGT, Freddy Huck – membre du Bureau Fdral : tl : 01.55.82.84.45
OABA, Frdric Freund, directeur : 01.43.79.46.46
Welfarm, Jacqueline Zitter, responsable communication : 03 87 36 46 05


1 Le 3 septembre dernier, le gouvernement annonait un plan de relance hauteur de 100 milliards d’Euros. 1,2 milliard d’euros sont
spcifiquement ddis aux secteurs agricole et agroalimentaire dont 130 millions d’Euros ciblent un plan de modernisation des
abattoirs.
2https://www.cna-alimentation.fr/wp-content/uploads/2019/02/CNA_Avis-82-Comit%C3%A9-%C3%A9thique-abattoirs.pdf
 
 
 
 
 
 
News précédente 

 
Les connectés : (0 membre - 67 visiteurs - 1498 visites aujourd’hui) ♦ 2 285 530 visiteurs depuis le 23/08/2009