Menu général
 
 


GAB72 - Maison des Paysans
16 avenue Georges Auric - 72000 Le Mans

09 67 25 00 22 (Coordination)
02 43 28 00 22 (technique)

email anti-spam


Plan d'accès


 
 
Nos partenaires
 
 
Le GAB 72 est soutenu dans ses actions par :

Le Conseil Régional des Pays de la Loire



Le Conseil Général de la Sarthe



L'ADEME

 
 
Bienvenue sur le site du GAB 72
 
 

13 ème Edition du guide "Bio en Sarthe.

Dans ce guide retrouvez :

  • Les producteurs en vente directe, adhérents au GAB 72
  • Les AMAP
  • Les marchés de producteurs
  • Les marchés de plein vent
  • Les magasins spécialisés
  • Les associations
  • Les fêtes Bio annuelles

  • Téléchargez le guide Bio en Sarthe en format PDF :
    Guide Où manger Bio en Sarthe 13 ème édition (2018)

    Retrouvez aussi les producteurs en vente directe, leurs produits, et leurs points de distribution sur local.bio

     
     
    Comuniqué presse FNAB Green Peace ACtion Climat FNH [144 lectures] 
     
      10/07/2019 09:16 par Ψadmin 
    images/rubriques/agenda.png
    tomateserreschauffees.pngSerres chauffées en bio : Non, la tomate n'est pas un légume de printemps!

    Paris, 09/07/19.

    Il suffit de regarder le calendrier de saisonnalité publié par l’Agence Bio pour le comprendre, la tomate est bien un produit d’été. Et pourtant, le débat sur les serres chauffées en bio est en train de tourner au ridicule au sein de l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) avec sur la table des propositions de négociation visant à faire accepter l’impensable : faire passer la tomate du statut de légume-fruit d’été à celui de légume-fruit de printemps. Pourquoi changer l’agriculture quand on peut changer la saisonnalité ?

    Pendant que la négociation s’enlise la mobilisation s’amplifie
    La pétition lancée le 29 mai par le Réseau Action Climat (RAC), la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH), Greenpeace France et la FNAB, rejointes par une quinzaine d’organisations, a déjà recueilli 80 000 signatures.
    Dans une tribune publiée aujourd’hui par Le Monde, une centaine de parlementaires s’engagent et demandent au ministre de l’agriculture d’aller au bout de ses convictions pour préserver une bio exigeante.

    Et pourtant, le 17 juin dernier, les membres de la commission réglementation de l’INAO avaient la surprise de découvrir une nouvelle proposition dite « de compromis » concernant les serres chauffées bio, à savoir autoriser la commercialisation de tomates bio à partir du 21 mars ! « Autoriser la vente de tomates bio dès le 1er jour du printemps revient à autoriser de chauffer les serres bio pendant tout l’hiver à plus de 20 degrés, soit l’équivalent de 200 000 à 250 000 tonnes de fioul par hectare ! Ça ressemble plus à une estocade qu’à un compromis » analyse Jean-Paul Gabillard, secrétaire national légumes de la FNAB.
    Le vote du gouvernement sera décisif !

    Le Comité national de l’agriculture biologique (CNAB) se réunira jeudi 11 juillet pour trancher cette question. Il est composé d’une quarantaine de membres qui vont être amenés à voter pour ou contre la production de fruits et légumes biologiques à contre saison. L’administration dispose de quatre votes qui seront cruciaux pour départager les différentes tendances au sein du CNAB. « Après la déclaration du ministre de l’agriculture, qui s’est dit opposé au chauffage des serres, lors du séminaire international de l’Agence Bio, il nous semblerait invraisemblable que l’administration soutienne une commercialisation des tomates au printemps, autorisant de fait le chauffage en bio pendant tout l’hiver » conclut Jean-Paul Gabillard.

    In fine, si le CNAB n’est pas en mesure de trancher le 11 juillet, c’est bien le ministre de l’agriculture qui garde le dernier mot et qui peut décider d’inscrire l’encadrement du chauffage des serres au guide de lecture de l’agriculture biologique.

    Retrouvez notre pétition


    Lire le communiqué de presse de la FNAB

    ajout commentaire Ajouter un commentaire  Partager  
     
     
     
     
       
     
    Fête de la myrtille [255 lectures] 
     
      14/06/2019 17:58 par Ψadmin 
    images/rubriques/agenda.png
    fete_myrtilles_2019_page-0001.jpg
    A l’occasion de l’ouverture de la saison 2019

    Venez passer un moment agréable et de détente en famille ou entre amis en
    découvrant la production et les produits transformés à partir des petits fruits
    rouges cultivés sur l’exploitation en agriculture biologique

    À la Ferme Equestre des Bleuets

    ajout commentaire Ajouter un commentaire  Partager  
     
     
     
     
       
     
    FINANCE TA BIO [305 lectures] 
     
      30/05/2019 10:56 par Ψadmin 
    images/rubriques/agenda.png

    Un paradoxe

    Vous n'avez pas pu passer à côté : les rayons, les étals se remplissent de produits AB ! L'agriculture biologique tend à se développer et la demande est très forte aussi bien du côté des citoyen-nes que des agriculteur-ices qui souhaitent se convertir ou s'installer en bio.

    Pourtant, les structures qui les accompagnent ne sont pas soutenues à hauteur des enjeux, à tel point que l'activité de trois d'entre elles ( GAB72, la CIAP 72 et CAPP 72) est aujourd'hui menacée. Licencier nos animateur-ices alors que la charge de travail est énorme ? Nous avons pensé à une autre solution !

    Lire la suite ICI

    Pour en parler, nous vous convions à un grand apéro musical le 5 juin 2019 à partir de 17h à la Maison des Paysans (16 avenue Georges Auric 72000 Le Mans)


    ajout commentaire Ajouter un commentaire  Partager  
     
     
     
     
       
     
    PETITION: NON AUX SERRES CHAUFFEES [323 lectures] 
     
      29/05/2019 10:31 par Ψadmin 
    images/rubriques/info.png
    logofnabpetit.jpgCommuniqué de presse

    « Pas de tomates bio en hiver »


    La FNAB et 3 associations environnementales en appellent à la mobilisation
    citoyenne


    Paris, 29 mai 2019. Le 4 avril la FNAB et le Synabio alertaient sur la nécessité d’encadrer rapidement le recours au chauffage pour les serres biologiques afin d’empêcher la production de fruits et légumes bio hors saison. Alors que les projets de conversion basés sur un recours sans limite au chauffage continuent de voir le jour, notre demande de moratoire n’a pas été entendue. La FNAB décide donc d’agir en mobilisant l’opinion publique aux côtés de 3 associations environnementales : le Réseau Action Climat, la Fondation Nicolas Hulot et Greenpeace France.

    Un mois et demi pour agir : signez la pétition

    Le 11 juillet, le Comité national d’agriculture biologique se réunira afin d’acter ou non l’interdiction de la production des fruits et légumes biologiques à contre saison. L’acteur central de la négociation sera le ministère de l’agriculture, nous demandons donc à Didier Guillaume de voter avec nous pour préserver le label Bio des dérives de l’industrialisation.

    SIGNER LA PETITION bit.ly/nonauxserreschauffees

    nonauxserreschauf2petit.jpg

    « Les consommateurs sont attachés au label biologique, construire cette confiance nous a pris plus de 40 ans, nous ne laisserons pas l’opportunisme économique de quelques-uns détruire ça » explique Jean-Paul Gabillard, maraîcher bio et secrétaire national légumes pour la FNAB.

    60 cuisiniers comme premiers signataires
    60 cuisiniers de toute la France, chefs étoilés, restaurateurs, chefs cuisiniers d’EPHAD ou de cantines scolaires, ont accepté de rejoindre la mobilisation et d’être les premiers signataires de cette pétition.

    « Aujourd’hui la crise de notre système agricole vient notamment de la distance qui a été créée entre les consommateurs-rices et les paysan-ne-s. Pour nous, proposer en primeur cette pétition à la signature de chef-fe-s cuisiniers c’est replacer le consommateur, le goût et l’alimentation au coeur du débat sur la transition agro-écologique » conclut Guillaume Riou, président de la FNAB.



    Contact presse :
    William Lambert – chargé des relations presse – 06 03 90 11 19

    ajout commentaire Ajouter un commentaire  Partager  
     
     
     
     
       
     
    Journée d'étude sur les droits des Paysans [330 lectures] 
     
      15/05/2019 15:29 par Ψadmin 
    images/rubriques/agenda.png
    Journée d’étude et de réflexion
    Droits des paysans et des travailleurs agricoles :


    Comment la Déclaration des Nations unies peut-elle contribuer aux plaidoyers
    concernant le climat, la PAC et la régulation des pratiques des multinationales ?

    Le 22 mai, à Paris. Pour en savoir plus : consultez le programme de la journée

    ajout commentaire Ajouter un commentaire  Partager  
     
     
     
     
       
     
    A la Une
     
     


    Du 17 mai au 16 juin, Le Printemps bio 2019 arrive dans les fermes près de chez vous!

    Retrouvez les animations prévues au programme
     
     
    Demosphere - Le Mans
     
     

    Rendez vous Écologie




    Rendez vous Souveraineté alimentaire


     
     
    Newsletter
     
     

    Inscription
    Désinscription

     
     
    Suivez le GAB 72
     
     
     
     
    Espace Membre
     
     
    Privé Masquer le formulaire de connexion
     
    Les connectés : (0 membre - 8 visiteurs - 655 visites aujourd’hui) ♦ 886 207 visiteurs depuis le 23/08/2009