Menu gnral
 
 


GAB72 - Maison des Paysans
16 avenue Georges Auric - 72000 Le Mans

09 67 25 00 22 (Coordination)
02 43 28 00 22 (technique)

email anti-spam


Plan d'accs


 
 
Nos partenaires
 
 
Le GAB 72 est soutenu dans ses actions par :

Le Conseil Rgional des Pays de la Loire



Le Conseil Gnral de la Sarthe



L'ADEME

 
 
Communiqué de presse FNAB [73 lectures] 
 
  09/01/2020 06:17 par Ψadmin 
images/rubriques/info.png
ab_25.jpg
L’agriculture biologique, la solution mal-aime du plan Ecophyto

Hier, lors du comit d’orientation stratgique et de suivi du plan national de rduction des produits phytosanitaires, une hausse de 21% des tonnages de phytosanitaires vendus en 2018 a t annonce. Cette dynamique porte la quantit totale de produits vendus presque 90 000 tonnes, un chiffre jamais atteint ces 10 dernires annes. Alors que le gouvernement renonait fin 2019 mettre en place des Zones de Non Traitement (ZNT) ambitieuses et annonait de nouveaux financements pour du matriel conome plutt que pour un changement de systme agricole, la FNAB ne voit aucun signal qui indiquerait que les conclusions des checs rpts d’Ecophyto ont t tires. CP

Dvelopper l’agriculture biologique, seule solution pour rduire la dangerosit des phytosanitaires

La priorit absolue aujourd’hui, c’est de dfendre une agriculture qui ne nous empoisonne pas. Cette agriculture elle existe, c’est l’agriculture biologique, elle se passe totalement des produits issus de la chimie de synthse qui sont ceux prsentant le plus de risques pour la sant humaine estime Guillaume Riou, prsident de la FNAB.

La pratique de l’agriculture biologique est encadre par un rglement europen qui contient en annexe 2 la liste des substances naturelles autorises pour traiter la production. Ces substances sont soumises des valuations rgulires par un groupe d’experts europens[1] qui vrifie notamment la conformit avec les principes de l’agriculture biologique, parmi lesquels figurent la protection de l’environnement et la sant des populations.

L’chec d’Ecophyto va encore venir aggraver la pollution environnementale et le cot assum par la collectivit

On dpense des milliards d’euros d’argent public pour subventionner un systme agricole qui gnre des externalits qui elles aussi cotent des milliards d’euros en dpenses de sant, en perte de biodiversit, en dpollution de l’eau potable. On continue de marcher sur la tte et il semble qu’aucun chiffre, aussi alarmiste soit-il, ne fasse ragir les autorits se dsole Sylvie Corpart, secrtaire nationale environnement la FNAB.

Le plan ambition Bio 2022 n’est pas dot de moyens pour atteindre les objectifs fixs. Pour atteindre 15% de bio en 2022 il faudrait convertir deux fois plus de surfaces par an que ce que nous sommes capables de faire aujourd’hui. Pourtant le soutien l’accompagnement la conversion ne se dveloppe pas, la volont politique n’est toujours pas au rendez-vous poursuit Guillaume Riou.

Les moyens d’Ecophyto doivent aujourd’hui tre mis pour continuer faire progresser les pratiques agronomiques en agriculture biologique et lever les freins techniques pour amener le plus grand nombre sauter le pas de la conversion biologique et se librer des intrants.

Contacts presse :

Guillaume Riou – prsident de la FNAB – 06 30 09 56 56

Sylvie Corpart – secrtaire nationale environnement – 06 76 30 68 94

 
 
 
 
 
 
News précédente 

 
Les connectés : (0 membre - 12 visiteurs - 1496 visites aujourd’hui) ♦ 1 289 483 visiteurs depuis le 23/08/2009